Modef : Débloquer 14 M€ pour les « agribio »

logo-modefAngoulême, le 16 mars 2015. La baisse de 25 % des aides 2014 au maintien de l’agriculture biologique met en difficulté les exploitants familiaux concernés. Cela représente environ 2000 € par exploitation soit pratiquement 2 mois de rémunération par actif familial. Le ministère de l’Agriculture justifie sa décision par le dépassement de 14 millions d’euros du budget 2014 dédié au soutien (1er pilier PAC) à l’agriculture biologique, ce qui entraine l’application d’un coefficient stabilisateur.

Le MODEF dénonce l’incohérence d’une politique nationale et européenne de développement de l’agriculture biologique d’un côté et la sanction financière des agriculteurs qui ont répondu à cet appel de développement de l’autre côté.

Pour les exploitants familiaux qui se sont convertis à l’agriculture biologique, cette sanction financière est inadmissible.

Comme pour les années suivantes le soutien à l’agriculture biologique sera financé par le 2ème pilier et que, de ce fait, il ne pourra plus y avoir de stabilisateur, le MODEF demande au Ministre de l’Agriculture de dégager les 14 millions d’euros sur le budget national à titre exceptionnel. Le ministre devra donc taper du poing sur la table de la commission européenne afin d’avoir son accord et obtenir une dérogation à la règles des minimis.

Le MODEF est solidaire de la mobilisation lancée par la FNAB et appelle les exploitants familiaux à se joindre aux actions demain devant les préfectures de région.

Mots clés
Voir plus

Articles liés