FDSEA 29 : Thierry Merret a été réélu Président

logo fdsea 29Comme chaque année, après l’Assemblée générale, les délégués cantonaux et les présidents de section et commission se sont réunis en Conseil départemental, ce mardi 14 avril, pour élire le Président, le Bureau et le Conseil d’administration de la FDSEA. Thierry Merret a été réélu Président avec plus de 54% des voix (44 sur 81) et un taux de participation record de près de 98% pour ce type d’élections (81 voix exprimées sur 83).Thierry Merret tient à relativiser les annonces parues dans la presse : « Sur les cinq administrateurs qui ont souhaité quitter le Bureau, trois restent au Conseil d’administration : Pascal Prigent, Jean-Marc Quiniou et Emile Riou. » Les administrateurs sortants sont Pascal Crenn, Philippe Quillon, Bruno Gentric et Mickaël Prigent.

Le Bureau a donc été renouvelé avec l’arrivée de Jean-Alain Divanac’h (49 ans), éleveur de porcs, producteur de lait et vice-président du syndicat cantonal de Châteaulin, Gilles Morvan (52 ans), éleveur de moutons et sylviculteur à Lopérec et Président du canton du Faou et Benoît Tanguy (48 ans), éleveur de porcs à Taulé et membre du Bureau du canton de Taulé.

Le renouvellement par tiers sortant permet d’intégrer progressivement de nouveaux responsables chaque année.

Quatre nouveaux agriculteurs dont une femme entrent en tant qu’administrateurs : François Kerscaven (46 ans), éleveur de volailles de chair à Taulé et Président du canton de Taulé, Gilles Le Bihan (45 ans), producteur de légumes à Plouénan et Président du canton de Saint Pol de Léon, Thierry Marchal (45 ans), éleveur de porcs à Sizun et vice-président du syndicat cantonal de Sizun et Nadine Plusquellec (53 ans), productrice de lait à Cléden-Poher et responsable structures du canton de Carhaix.

La composition du nouveau Conseil d’administration reflète bien la diversité géographique et de productions de la ferme Finistère

Enfin, Christian Le Nan, Président du canton de Landivisiau avait annoncé en amont qu’il souhaitait se retirer du Conseil d’administration, pour se consacrer pleinement à la montée en puissance de l’OP Rolland, dont il est le Président.

Les membres du Conseil départemental se sont tous accordés pour affirmer que le mandat de responsable syndical est de plus en plus lourd à porter en raison de la complexification des dossiers notamment liés à la surenchère administrative et normative, à la concentration de la distribution et de l’agroalimentaire, et à la mondialisation des échanges.

Thierry Merret précise : « Je me suis engagé, devant le Conseil départemental, à mener une réflexion de fond sur une amélioration de la gouvernance entre responsables en lien avec la quinzaine de collaborateurs que compte la FDSEA. Un travail collégial sera réalisé pour cet été, dans un contexte plus apaisé, sur le fonctionnement interne afin de faciliter les prises de responsabilités pour les années à venir. »

Thierry Merret conclue qu’il est dans un esprit de rassemblement et qu’il en appelle à toutes les bonnes volontés : « Je suis un homme de convictions et de dialogue et, c’est ce que je souhaite insuffler à l’équipe renouvelée pour renforcer les ambitions de la FDSEA du Finistère. »

Mots clés
Voir plus

Articles liés