FNP : l’immobilisme qui fait crever les éleveurs de porcs français

Paris, le 16 avril 2015. La FNP constate amèrement qu’après deux semaines consécutives de hausse à + 5 cts du cours du porc en Allemagne soit + 10 cts, le cours français n’a quant à lui pris que + 2,9 cts, alors que quelques opérateurs souhaitaient apparemment une hausse significative.

La FNP dénonce tous ceux qui choisissent la politique de la terre brûlée, en dépit d’un contexte haussier dans le secteur porcin. Elle dénonce ceux qui privilégient la stratégie des prix bas, réservant ainsi aux éleveurs français un simple rôle d’esclaves d’un système agroalimentaire manifestement autiste et sourd à la détresse des éleveurs. Elle dénonce enfin ceux qui ne proposent que la paupérisation de notre activité !

La FNP proteste vigoureusement contre cette attitude suicidaire à terme pour l’ensemble des maillons qui dépendent de la production porcine française, et dénonçons le manque de courage généralisé au sein de la filière pour combattre le fatalisme ambiant.

La FNP appelle donc ses sections porcines sur l’ensemble du territoire à réagir fortement et interpeller les groupes économiques et industriels de leurs régions et départements.

Mots clés
Voir plus

Articles liés