“La France cherche ses 13 fermes d’avenir”

L’Association Fermes d’Avenir, exploratrice de modèles économiques viables pour l’agriculture de demain, et La Ruche qui dit Oui !, acteur engagé dans la commercialisation en circuits courts, lancent le concours « La France cherche ses 13 fermes d’avenir », ouvert à tous les agriculteurs porteurs de projets innovants, économiquement viables, créateurs d’emplois et bénéfiques à l’environnement.

Fermes d’Avenir concours la ruche qui dit ouiL’objectif ?

Présenter un panel d’innovations ou de démarches dessinant une agriculture d’avenir : créative, durable, à taille humaine, produisant une alimentation de qualité tout en préservant l’environnement. Une alternative au tout industriel.

Fermes d’Avenir concours la ruche qui dit oui« Parce qu’il n’y a pas que l’industrie dans la vie, parce que nous ne croyons pas que concentrer 1 000 vaches, 2 000 veaux ou 5 000 cochons soit une solution pour nourrir notre futur, nous proposons à travers ce concours un coup de projecteur sur les alternatives possibles » déclarent Maxime de Rostolan et Guilhem Chéron, coordinateurs du projet Fermes d’avenir. « L’innovation, la créativité, le développement économique se trouvent aussi dans une agriculture durable, à échelle humaine. La France est un pays d’idées et de diversité où nous pouvons trouver nos fermes d’avenir ! ».

Acquisition de serres mobiles, auto-construction d’outils spécifiques, adoption de nouvelles méthodes de culture ou d’élevage, création de lieux d’accueil pour les formations, achat mutualisé d’unités de transformation…

13 fermes existantes, ayant trouvé un équilibre économique et engagées dans une démarche environnementale et sociétale seront récompensées pour leur projet en fonction de ses impacts positifs sur l’environnement, de ses débouchés économiques, sa dimension pédagogique et/ou collaborative, son originalité et surtout son caractère reproductible.

Dotations

Grâce à différents partenaires, Fermes d’Avenir et La Ruche qui dit Oui ont pu constituer une cagnotte pour financer 13 fermes, une par région (selon le nouveau découpage). Au minimum, chaque ferme lauréate recevra 10 000 €. Au mieux, chacune se verra dotée de 30 000 € grâce à une campagne de financement participatif qui se déroulera à partir du 1er septembre 2015.

Pour candidater, les porteurs de projet doivent :

  • exercer leur activité à titre professionnel, depuis au moins 2 ans ;
  • favoriser la commercialisation locale, entretenir la vie des sols et la biodiversité.

Les projets collectifs sont aussi acceptés, réunissant plusieurs acteurs d’un même territoire. Le concours est ouvert jusqu’au 31 mai 2015. Les noms des 13 fermes lauréates seront connus en juin 2015. Formulaire de candidature et règlement du concours en ligne sur www.concoursfermesdavenir.fr

Mots clés
Voir plus

Articles liés