Les Mousquetaires présente son plan de transformation logistique 2018

logo-les-mousquetairesRéunies lors d’un comité central d’entreprise (CCE) hier et aujourd’hui jusqu’à 13h, la Direction Logistique Alimentaire du Groupement des Mousquetaires et les instances représentatives du personnel ont étudié la déclinaison 2018 du plan de transformation logistique. La réunion se poursuivra le 12 mai pour présenter notamment les impacts sociaux ainsi que les mesures d’accompagnement.

Un plan de transformation nécessaire

Dès 2012, la Direction Logistique Alimentaire du Groupement des Mousquetaires a présenté sa stratégie pour les années à venir aux instances représentatives du personnel.

Cette stratégie s’inscrit dans un contexte économique ultra-concurrentiel pour la grande distribution, marquée par une guerre des prix sans précédent et une érosion des marges.
Pour rester compétitif, le Groupement des Mousquetaires a fait le choix de s’appuyer sur un des ses principaux avantages concurrentiels : son outil logistique intégré. Il est donc impératif que celui-ci figure parmi les plus performants du marché.

L’objectif du plan de transformation logistique est ainsi de:

  • répondre aux objectifs de développement du Groupement,
  • assurer la pérennité des activités logistiques alimentaires des Mousquetaires
  • de sécuriser les approvisionnements de l’ensemble des points de vente alimentaires.

3 ans pour réduire au maximum les impacts sociaux

Le comité central d’entreprise de ce jour se poursuivra le 12 mai. Les impacts sociaux et les mesures d’accompagnement y seront notamment étudiés.

La déclinaison 2018 du plan de transformation comprend :

  • la création de 3 nouvelles bases mixtes à Neulliac (56), Erbrée (35) et Bourges (18)
  • le transfert de 6 bases : Rostrenen (22), St Gérand (56), Mellac (29), Magny le Désert (61), Levet (18), Avermes (03)

La Direction tient à rappeler qu’elle fera tous les efforts, sur les 3 années à venir, pour réduire le nombre de postes qui pourraient être supprimés.

base-intermacheUn plan d’accompagnement des salariés jusqu’en 2018

La Direction précise que son objectif premier est d’accompagner individuellement les salariés concernés par les transferts. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle a pris l’engagement d’annoncer ces projets 3 ans avant leur mise en œuvre.

L’objectif est de réduire au maximum le nombre de licenciements. Tous les efforts seront faits pour favoriser le reclassement, la reconversion et la réinsertion professionnelle.

La Direction précise enfin que tout sera mis en œuvre pour trouver des solutions de revitalisation aux sites impactés par ces transferts afin de ne laisser aucune friche industrielle et maintenir un maximum d’emplois dans les villes concernées.

Mots clés
Voir plus

Articles liés