Prix des matières premières en alimentation animale

Extrait du Bilan 2014 de l’Itavi : Situation de la production et des marchés avicoles et cunicoles.

Après une année 2013 en recul par rapport à 2012 sur les prix des céréales, l’année 2014 affiche un net repli des prix par rapport à 2013 en raison de récoltes importantes cette année. En effet, la moyenne du prix du blé en 2014 s’est établie à 175,6 €/T soit une chute de 17 % par rapport à 2013.

De même, le prix du maïs a nettement décroché et a atteint une moyenne de 168,3 €/T soit une baisse de 19,4 % par rapport à 2013. Les prix ont atteint leur niveau le plus bas en octobre 2014 mais ont cependant amorcé une reprise qui se confirme sur le début de l’année 2015.

En février 2015, le cours du blé remonte ainsi à 166,7 €/T et celui du maïs à 154,3 €/T bien que ces prix restent inférieurs aux niveaux de février 2014.

Les cours du soja ont décroché de 5 % en 2014 par rapport à 2013 en raison d’une offre abondante aux Etats-Unis et la moyenne s’est établie à 420,7 €/T cette année. Dès novembre 2014, les cours du soja sont repartis à la hausse et ont atteint 414,3 €/T en février 2015 mais restent inférieurs de 13 % au niveau de février 2014.

Evolution des prix des matières premières
Evolution des prix des principales matières premières
(majorations incluses, sans coût de transport). Source : La Dépêche

 

Repli global des indices coût matières premières en 2014

Les indices coût matières premières de l’aliment volaille rendus Ille-et-Vilaine, calculés par l’ITAVI à partir des cours des matières premières lissés sur 3 mois, ont connu une baisse notable en 2014 (entre 10,7 % pour l’aliment dinde et 13,8 % pour l’aliment canard à rôtir, par rapport à 2013). L’indice aliment poulet standard s’est replié cette année de 12,4 % par rapport à 2013 et a atteint une moyenne de 161,88 tout comme l’indice aliment pondeuse qui s’est établi à 160,20. L’indice aliment lapin a reculé de 13,4 % par rapport à 2013 à 160,20. Cependant une reprise des cours des principales matières premières est sensible à partir d’octobre 2014.
En mars 2015, tous les indices poursuivent leur progression mais restent inférieurs aux indices de février 2014, entre – 5,6 % pour l’indice aliment dinde et – 13,7 % pour l’indice aliment lapin (Cf. tableau ci-dessous).

Evolution des indices aliments en moyenne annuelle
Evolution des indices aliments en moyenne annuelle. Source Itavi.
Mots clés
Voir plus

Articles liés