Production de volailles en France : bilan 2014

Extrait du Bilan 2014 de l’Itavi : Situation de la production et des marchés avicoles et cunicoles.

En 2014, les bilans annuels provisoires du SSP montrent un recul de la production de volailles de chair de 0,7 %, qui a atteint 1,829 millions de tonnes.

conjoncture volailles 2014 france
Dynamique des différentes productions de volailles françaises (1 000 Tec). Source : ITAVI d’après SSP

En 2014, les abattages contrôlés poursuivent la baisse amorcée en 2013, en s’inscrivant en recul de 1,1 % en tonnages et de 4,4 % en têtes, soit 1,67 millions de tonnes. Les abattages de poulets affichent un repli de 2,8 % en 2014 par rapport à 2013 et atteignent 993 860 tonnes, s’accompagnant d’une hausse du poids moyen abattu, passant de 1,29 kg en 2013 à 1,33 kg en 2014, traduisant la baisse des abattages de poulets « export », liée à la mise à zéro des restitutions en juillet 2013.

En revanche, les abattages de dindes ont progressé cette année : + 2,5 % en tonnes par rapport à 2013, soit 355 360 TEC abattues en 2014. Les abattages de pintades en tonnes ont affiché une hausse plus légère, de 1,9 % et ceux de canards à rôtir de 0,6 % par rapport à 2013.

conjoncture volailles 2014 france
Evolution des abattages CVJA* en 2013 et 2014. (CVJA : Corrections des Variations Journalières d’Abattages). Source : SSP

En 2014, les mises en place de volailles Label Rouge ont, selon le SYNALAF, progressé de 4 % par rapport à 2013 et ont atteint 128,7 millions de têtes. Cette hausse des mises en place concerne toutes les espèces sauf le canard, dont les mises en place ont reculé de 10 % cette année. En poulet et en pintade, la progression est de 3 % et en dinde de 1 %.

D’après le SYNALAF, les labellisations de l’année 2014 sont également en hausse de 4 % par rapport à l’année 2013. Les labellisations s’élèvent ainsi à 107 millions en volailles dont 88 % concernent les poulets label.
En ce qui concerne les labellisations de poulets, leurs évolutions sont plus ou moins marquées en fonction de la race : + 4 % pour les blancs, + 6 % pour les jaunes et stabilité pour les noirs. Les labellisations de pintades ont reculé de 2 % par rapport à 2013 et celles de canards labels de 1 %. Les labellisations de dindes label sont en hausse de 1 % en 2014 par rapport à 2013.

Hausse de la consommation intérieure en 2014

En France, d’après les estimations de production et en tenant compte des échanges extérieurs, la consommation de volailles en 2014 s’élève à 1,74 millions de TEC, soit l’équivalent de près de 26,2 kg par habitant cette année.
La consommation de poulets et de pintades s’érode, tandis que celle de canards et de dindes progresse légèrement.

conjoncture volailles 2014 france
Evolution des consommations des différentes volailles (kg/hab.) Source : ITAVI d’après SSP

Les achats des ménages sur l’année 2014 reculent de 1,2 % pour l’ensemble volailles et élaborés. Notamment les achats de poulets prêts à cuire reculent fortement en standard (- 12 %) comme en Label Rouge (- 4,3 %). En revanche, les découpes de poulet ont la faveur des consommateurs qui en achètent davantage en 2014 : + 2,4 % par rapport à 2013. Les achats de dindes se replient cette année de 3,3 % et ceux d’élaborés de volailles continuent, quant à eux, de séduire les consommateurs et progressent de 2,4 %.

Mots clés
Voir plus

Articles liés