Productivité des exploitations agricoles : l’éclairage LED, durable et économique

logo-ledhut-proParis, le 7 avril 2015 – Les éleveurs français sont confrontés à une guerre des prix et doivent réduire au maximum leur charge d’exploitation. Pour répondre à ce défi, certaines exploitations agricoles seront dans l’obligation de s’agrandir, à l’image par exemple, des exploitations laitières qui doubleront leur taille moyenne. A ce développement, s’associe l’équipement technique des exploitations, notamment les lumières.

Dans cette perspective, moderne et écologique, l’éclairage LED se présente comme la solution qui peut se décliner en fonction de l’aménagement de chaque élevage : panneaux, néons, spots. LED Hut, leader européen sur le marché de la LED pour les entreprises et les particuliers, propose des solutions d’éclairage qui durent de 6 à 12 ans. En outre, il a mesuré les économies que pourraient réaliser les exploitations avec ce type d’éclairage.

07042015_Newsflash_Ledhut_Elevages-2Pour éclairer un espace aussi grand qu’un bâtiment destiné à l’élevage, des économies conséquentes sont en jeu. Si les agriculteurs sont polyvalents, assurer la maintenance des installations lumineuses peut s’avérer trop long dans la journée d’un exploitant. Dans ce contexte, l’éclairage LED, qui ne nécessite pas de maintenance une fois installé, permet à l’exploitant agricole de se concentrer sur les tâches quotidiennes inhérentes à son exploitation. La solidité est aussi un critère important notamment dans les poulaillers où les animaux cassent souvent les ampoules. Les économies se mesurent très vite sur le court terme avec une faible consommation électrique.

Par rapport à une lampe fluocompacte, une ampoule LED a une durée de vie très longue avec en fonction des modèles, de 25 000 à 50 000 heures, soit entre 6 et 12 ans d’utilisation. Elle a également pour qualité de ne pas chauffer et de résister aux chocs tout en présentant des rendements lumineux élevés avec peu de watts consommés. Enfin les installations LED Hut permettent un éclairage variable ce qui s’avère être un réel avantage dans un poulailler, par exemple, où il faut simuler un coucher de soleil.

En fonction du type d’éclairage, les économies vont de 44 % à 92%. Pour effectuer les simulations, LED Hut s’est basé sur un prix de 0,0743 € du Kwh et un éclairage 30 jours par mois pendant 12 heures. La comparaison est effectuée entre éclairage par LED et par lampe fluocompacte ou halogène.

Pour un bâtiment d’élevage équipé de 150 spots

Choisir des spots LED et non des spots halogènes permet d’économiser 92 %  sur la facture électrique. En effet, la consommation annuelle du spot LED de 4w se monte à 1 114,50 € et à 13 931,25 € pour les spots halogènes équivalents en luminosité, de 50w. De plus, les spotshalogènes ont une durée de vie de 6 mois alors que les spots LED peuvent éclairer pendant presque 6 ans et sont plus solides.

Pour un bâtiment d’élevage équipé de 50 néons

Si l’exploitation utilise des éclairages néons, il peut atteindre jusqu’à 50 % d’économie  sur sa consommation électrique en optant pour des tubes LED. La facture annuelle d’électricité d’un tube LED de 18w se monte à 288,88 € ; pour un néon fluorescent de 36w elle s’élève quant à elle, à 577,76 €. Ce dernier aura une durée de vie moitié longue de moins de 5 ans alors que celle du tube LED dépasse les 8 ans.

Pour un bâtiment d’élevage équipé de 100 dalles

La consommation annuelle électrique de 100 dalles de 4 tubes fluos de 72w représente 1540,68 € alors que celle d’un panneau LED de 40w,  855,94 € ; l’écart entre les deux factures est de 44%.

Pour plus d’informations : pro.ledhut.fr

Mots clés
Voir plus

Articles liés