Semences certifiées : une confiance qui perdure

Cette année, le Gnis a innové en invitant distributeurs et prescripteurs à des rencontres autour de visites. Ces cinq réunions « distribution régionales » organisées par le Gnis ont permis aux acteurs de la filière céréales à paille et protéagineux de se retrouver pour échanger sur le marché des semences.  

Le Gnis, lieu d’écoute et d’échange entre les professionnels de la filière

Seuls rassemblements annuels à destination des distributeurs et des prescripteurs, ces cinq réunions sont un moment privilégié permettant de partager et d’échanger entre professionnels de la filière, et ce, en adéquation avec les besoins des agriculteurs. C’est donc dans cette optique que l’ensemble des délégations régionales du Gnis a souhaité que les participants plongent au cœur de la filière semence au travers de rencontres et de visites de sites de amont à l’aval de cette dernière.

Au programme ? Une visite d’essais du CTPS (Comité Technique Permanent de la Sélection des plantes cultivées) de céréales à paille au Geves de la Pouëze (49) ainsi qu’une visite de la station de triage, Lecureur Semence, à Artenay (28). La découverte d’une brasserie artisanale, Ratz (46), et du centre de recherche ARD (51) spécialisé dans les nouveaux débouchés aux plantes de grandes cultures ainsi que la visite de FUTUROL (51) – dont le projet est de trouver des procédés de production de biocarburants de deuxième génération à partir de biomasse lignocellulosique. Une excursion à La Gerbe d’Or (63), leader auvergnat de la boulangerie-pâtisserie fraîche et boulangerie précuite-surgelée, est également prévue.

Les semences certifiées : une valeur sûre

Durant ces réunions, chaque région a ainsi pu présenter aux participants un point d’étape national et régional de la campagne 2014-2015, les outils de communication pour la valorisation des semences certifiées mais également les résultats issus de l’étude « Baromètre Céréales », conduite par BVA. Cette enquête, mise en place auprès d’un panel d’agriculteurs producteurs de blé tendre d’hiver (BTH), permet de faire le point sur le comportement des agriculteurs vis-à-vis des semences de céréales.

Elle montre, que les agriculteurs continuent à faire confiance aux semences certifiées, et ce, d’autant plus au regard des problèmes de germination sur pied observés pour la campagne 2014-2015 sur céréales. Ainsi, 1/3 des interrogés estime que l’atout majeur des semences certifiées reste la très bonne qualité de germination de ces dernières. Le reste du panel préférant mettre en avant le gain de temps non négligeable qu’elles apportent ou encore  le gain de rendement généré. Par ailleurs, ils sont 93% à déclarer être très satisfaits des semences certifiées, tant dans leur utilisation que pour leur livraison en temps et en heure.

Mots clés
Voir plus

Articles liés