Station service : Dijon Céréales se diversifie

Le groupe Dijon Céréales, la commune de Fontaine Française et la communauté de communes du Val de Vingeanne ont inauguré ce jeudi 30 avril la deuxième station service du groupe Dijon Céréales mise en place sur un mode partenarial particulièrement original.

Située à Fontaine Française, cette station service est née d’une volonté d’engagement au service du développement local. La fermeture du garage Renault et de son activité carburant sur la commune conduisaient en effet les habitants, mais aussi services de la commune, de Fontaine Française et des communes environnantes, à faire près de 20km pour faire le plein.

« C’est un véritable enjeu de service public », a souligné Nicolas Urbano, Président de la communauté de communes de Val de Vingeanne et maire de Fontaine Française. « Chaque usager pourra désormais faire le plein 24h / 24 sans problème. C’est une implantation très positive pour notre territoire », a-t-il souligné.

Sur le modèle du montage déjà engagé à Cestres (commune de Saint-Martin du Mont) en 2013 par le groupe agroalimentaire, le projet de Fontaine Française s’est construit sur un mode collaboratif et partenarial. La commune de Fontaine Française s’est engagée à trouver et acquérir un terrain pour implanter cette station ; le groupe Dijon Céréales, via son activité BER Energies, à piloter l’installation.

Le montant de l’investissement s’élève à 225 000 euros, comme l’a précisé Guy Jouanno, responsable de l’activité BER Energies chez Dijon Céréales, lors de l’inauguration.

Marc Patriat, Président du groupe Dijon Céréales, et Pierre Guez, Directeur Général, ont souligné que le groupe coopératif « était pleinement dans son rôle lorsqu’il était au service et en soutien de l’économie locale ». « Ce projet est avant-tout un projet de territoire ; Dijon Céréales est une coopérative engagée sur son territoire, et tient à être au rendez-vous de projets facilitateurs du quotidien et cruciaux pour l’attractivité locale », a souligné Marc Patriat. Pierre Guez a quant à lui rappelé que « l’objectif, avec cette station-service, est de faire aussi bien qu’à Cestres, où sont distribués annuellement 1,1 million de litres de carburant, soit de quoi parcourir plus de 18 millions de kilomètres ».

Mots clés
Voir plus

Articles liés