Extension d’usage de l’herbicide Conquérant sur sorgho grain

Jusqu’ici homologué pour le désherbage en post-levée du maïs, Conquérant voit son emploi possible étendu au sorgho grain pour la campagne 2015-2016, suite à l’entrée en vigueur du nouveau catalogue des usages. Des essais menés conjointement par BASF et Arvalis – Institut du Végétal ont fait la preuve de sa sélectivité et de son efficacité sur cette culture.

Des conditions d’usage strictes

L’utilisation de Conquérant sur sorgho doit être bien encadrée : Son emploi n’est préconisé, à ce jour, que pour le sorgho grain.
La dose maximale recommandée est de 0,3 l/ha (contre 0,4 l/ha sur maïs). L’application doit être réalisée à un stade précis : entre le stade 4 feuilles et le stade 6 feuilles du sorgho, sur adventices peu développées.
Conquérant doit être utilisé seul uniquement (pas de mélange). Le DAR est de 90 jours sur sorgho grain, et la ZNT de 5 m.

Pour rappel, Conquérant est un herbicide systémique associant deux substances actives complémentaires, le tritosulfuron et le dicamba.
Il allie efficacité, équilibre et durabilité : tout d’abord, il offre un large spectre d’efficacité sur les dicotylédones annuelles difficiles et présente une efficacité de haut niveau sur les vivaces. Ensuite, la dose de dicamba est parfaitement adaptée pour lutter conjointement contre les vivaces et les dicotylédones annuelles.

Enfin, composé de deux familles chimiques aux modes d’actions différents et complémentaires, il contribue à la lutte contre l’apparition de résistances.

Les meilleures efficacités sont obtenues sur des dicotylédones peu développées, lorsque les conditions météorologiques sont favorables à une pousse active de la végétation. Les conditions chaudes et humides améliorent la rapidité d’action de Conquérant. Son action est totale dans les 2 à 4 semaines qui suivent l’application.

Il convient de respecter les conditions d’emploi habituelles pour des produits de post-levée : culture en bon état végétatif, conditions de température et d’humidité adaptées (voir l’étiquette produit), et feuillage sec.

Source : BASF

Mots clés
Voir plus

Articles liés