Kerbio, une start’up au service des locavores

logo-kerbio-frKERBIO, société basée sur le MIN de Nantes, issue de l’association des Côteaux Nantais, arboriculteur  et de Provinces Bio, distributeur de produits biologiques a imaginé  un service de livraisons de paniers bio sur Nantes et sa région , jouant la carte du relais direct entre producteurs et consommateurs.

Associant les producteurs, grossistes, magasins et particuliers, cette start’up de 6 personnes organise toute la filière d’approvisionnement bio destinée à la vente directe aux consommateurs  ; ces derniers bénéficiant du meilleur rapport qualité/prix tout en assurant une certaine équité envers l’agriculture et la production biologique locale. 

Un concept simple et sans engagement

Le concept développé par KERBIO est relativement très simple. Il répond à une demande de plus en plus prégnante des citoyens qui veulent consommer bio et local. Il consiste à donc proposer des paniers biologiques de saison  variés rassemblant en priorité une large gamme de fruits et de légumes, de fruits secs, de produits d’épicerie bios de producteurs locaux, en partenariat avec les structures existantes tels que magasins bio, associations, Point relais, Entreprises, Administrations et Associations privilégiant le commerce durable, écologique et responsable. Aucun abonnement n’est exigé et le consommateur a la liberté de composer lui-même son panier à partie d’un site internet simple d’utilisation : www.kerbio.fr

Commandez, c’est livré !

Commandés majoritairement par des femmes, cadres, ou issues des professions intermédiaires, les paniers sont ensuite livrés vers le point relais le plus proche du client ou bien directement sur son lieu de travail ou à domicile également. Une livraison qui s’effectue en direct, avec la propre flotte de véhicules de KERBIO ou via des partenaires, avec des transporteurs comme Green Course. Ou encore par La Poste  avec qui KERBIO a signé une convention pour la commune de Rezé. Un service inédit en  Pays de Loire, qui va être expérimenté pendant un an. Une distribution de paniers qui s’inscrit dans le droit fil de la politique « Facteur Services plus » de La Poste. 

Changer les habitudes de consommation

Plus que la réduction de l’emprunte écologique, KERBIO esquisse un nouveau modèle de société où le choix de l’alimentation quotidienne s’articule autour d’une éducation  et d’une réflexion associant, aux légumes proposés, la redécouverte des saisons, des modes de préparations, des produits plus complets. Les adaptes de cette tendance ont été baptisés les « locavores », soucieux du respect de la terre, des produits bios en circuits courts et d’une solidarité avec les producteurs. Un développement durable territorial en somme. 

Une start’up qui décolle

 Preuve que le « locavorisme » a de l’avenir, KERBIO a vu bondir son chiffre d’affaires de 25 % entre 2013 et 2015. Commercialisant près de 350 paniers par semaine, elle devrait atteindre les 700 à l’horizon de 2017. KERBIO appuie également son développement en s’adressant aux entreprises à qui elle propose des corbeilles de fruits pour leurs collaborateurs, à consommer à l’heure de la pause ou en réunions. 

Ces résultats encourageants sont aussi le fruit d’une équipe dynamique, passionnée par le bio, à la recherche d’un service de qualité, de nouveaux produits et d’innovations. Mais aussi d’un créneau où l’humain prime par la proximité avec les fournisseurs, les clients et le réseau de distribution. 

Même tendance au plan national

Si l’on peut estimer que KERBIO est l’un des pionniers en matière de « locavorisme », ce phénomène a fait des émules au plan national. Selon une étude du cabinet Ecozept, 96% des magasins bios interrogés sur le territoire national, s’approvisionnent en produits bios locaux et 100% sont en lien direct avec les producteurs. 

Mots clés
Voir plus

Articles liés