Revenu 2015 : une estimation globale incompréhensible

Les Comptes de l’Agriculture publiés ce jour font apparaître pour 2015 un revenu prévisionnel global à la hausse alors que dans tous les secteurs, la tendance est à la baisse. Coup de gueule d’Orama.

Incompréhensible !

« En ce qui concerne les producteurs spécialisés en céréales et oléoprotéagineux, les travaux d’ORAMA ne laissent pas de place au doute : pour la troisième année consécutive, leur revenu moyen sera au bas de l’échelle, plus encore qu’en 2013 et 2014 puisqu’il avoisinera zéro avant impôts et cotisations sociales. Même si les volumes récoltés ont progressé en céréales à paille, les prix, eux, sont en net recul. Et les autres cultures cumulent baisses de rendement -notamment en maïs- et prix déprimés », souligne l’union syndicale.

Cette situation ne peut plus être ignorée par les Pouvoirs publics

La Commission des Comptes de l’Agriculture l’a très clairement précisé aujourd’hui, le revenu moyen en céréales et oléoprotéagineux en 2014 occupait l’avant-dernier rang avant celui de l’élevage porcin. Et surtout, 28 % des exploitants étaient dans le rouge.
« Le Gouvernement doit ouvrir les yeux sur la situation des grandes cultures. S’il veut éviter une autre crise sectorielle, il doit cesser d’agir comme si les producteurs de céréales et d’oléoprotéagineux pouvaient tout supporter, discriminations dans le cadre de la PAC, contraintes environnementales injustifiées et atermoiements face à la volatilité des prix et à la baisse des revenus » a déclaré Philippe PINTA, président d’ORAMA.

Source Orama

Mots clés
Voir plus

Articles liés