Rungis va investir plus d’un milliard d’euros en travaux d’ici à 2025

La société gestionnaire du marché de Rungis, la Semmaris, a annoncé le 30 novembre un plan d’investissement de plus d’un milliard d’euros d’ici à 2025, financé à parts égales avec les 800 grossistes, pour rénover et agrandir les espaces dévolus au marché physique et à la logistique. Le plan « Rungis 2025 » prévoit la construction de 264 000 m2, la démolition de 132 000 m2 et la réhabilitation de 88 000 m2 d’entrepôts, selon la Semmaris. Un nouveau bâtiment sera édifié pour la viande de porc, le secteur horticulture et décoration sera restructuré et de nouveaux entrepôts seront créés pour les acteurs de « la logistique du dernier kilomètre ».

À côté du célèbre « carreau » des producteurs, qu’il faut « moderniser et densifier », ce plan vise aussi à « développer les activités de services au sens large », a expliqué le président de la Semmaris, Stéphane Layani. La Semmaris s’apprête également à signer un contrat de licence d’environ 25 millions d’euros avec la banque russe VTB pour la construction d’un marché de gros de 200 ha à Moscou d’ici une quinzaine d’années. Un accord similaire a été conclu en septembre pour un marché de plus de 300 ha à Dubaï à l’occasion de l’exposition universelle 2020 pour un montant de plus de 22 millions d’euros.

Mots clés
Voir plus

Articles liés