DanAvl veut doubler l’export de reproducteurs porcins danois

La semence porcine et les porcs reproducteurs danois sont des produits très demandés. « Le Danemark se distingue réellement par la qualité des gènes obtenus dans le cadre de sa production porcine. C’est là le résultat de décennies d’efforts coordonnés dans le domaine de la reproduction et des liens solides unissant les producteurs de porcs danois, qui œuvrent pour le développement de la génétique », déclare Erik Larsen, président du Conseil danois de l’agriculture et de l’alimentation – production porcine.

Aujourd’hui, DanAvl (génétique porcine danoise) commercialise 400 000 animaux reproducteurs et deux millions de doses de semence sur les marchés d’exportation, principalement en Europe du Nord. Des exportations qui, ajoutées aux ventes nationales, permettent à la société d’enregistrer un chiffre d’environ deux milliards de couronnes danoises.

Une collaboration qui doublera le chiffre d’affaires

Dans le cadre d’un nouveau partenariat entre sociétés danoises (export de gènes porcins et vente de reproducteurs danois), toutes les activités de production et de vente seront concentrées dans une société DanAvl nouvellement créée, dont le Conseil danois de l’agriculture et de l’alimentation – production porcine, est l’actionnaire majoritaire. Cette société continuera de gérer les activités globales de vente et de marketing directement ou bien par le biais d’agents et de partenaires.

Les actionnaires minoritaires de la nouvelle entité sont la société commerciale DanBred International – détenue par les sélectionneurs et multiplicateurs danois – et SPF Denmark. Chacune apporte à la nouvelle société ses activités relatives à la génétique porcine.

Viser les nouveaux marchés

« Grâce à cette nouvelle collaboration, nous renforcerons et continuerons de développer notre position sur les marchés internationaux dans le domaine de la génétique porcine. L’objectif, pour les cinq ou six années à venir, est de doubler nos exportations et de nous implanter sur de nouveaux marchés à l’international. Cette évolution créera de la valeur pour les clients, les partenaires, les fournisseurs et les exploitants, y compris le secteur porcin danois dans son ensemble, qui est à l’origine des résultats déjà atteints à ce jour », déclare Erik Larsen, président du Conseil danois de l’agriculture et des denrées alimentaires – production porcine.

Au cours des mois à venir les dernières dispositions seront prises pour établir le nouveau modèle, sur la base d’un contrat-cadre déjà conclu.

Source : DanAvl (Communiqué)

Mots clés
Voir plus

Articles liés