Phil Hogan est-il un commissaire encore acceptable ?

Pour les éleveurs laitiers européens, l’année 2016 commence dans des conditions déplorables : depuis des mois, le prix du lait est au plus bas, de nombreuses exploitations sont au bord du précipice. Mais malgré les innombrables manifestations des producteurs partout en Europe, la Commission européenne garde son cap en suivant une stratégie à court terme, centrée sur la croissance et les exportations.

Et ce même si des solutions existent : avec son Programme de responsabilisation face au marché (PRM), l’European Milk Board (EMB) propose un instrument flexible de gestion de crise qui permettrait une stabilisation du marché du lait européen à long terme. Cependant, le commissaire à l’agriculture Phil Hogan n’est pas prêt à étudier ce concept ou à faire des propositions concrètes pour lutter contre les causes des chutes massives du prix.

Au vu de cette politique de l’autruche, le commissaire est-il encore acceptable comme commissaire à l’agriculture ?

L’EMB tiendra une conférence de presse à Berlin ce jeudi 14 janvier, afin de répondre à cette question. Le Comité directeur de l’EMB y approfondira des questions liées à la situation du secteur laitier européen ainsi qu’aux conséquences dramatiques que la politique à vocation exportatrice de la Commission européenne a sur les pays en voie de développement.

RDV en fin de semaine !

Mots clés
Voir plus

Articles liés