Kazakhstan : Le porc va-t-il disparaître du marché ?

Des représentants de l’industrie du porc prévoient un avenir sombre pour la production locale alors que le Ministre de l’Agriculture voit les choses de manière optimiste.
Selon l’Agence Statistique Nationale, Le cheptel porcin s’élevait en janvier 2016 à 884 700 têtes, soit 2,7% de moins qu’en janvier 2015. Au cours des 10 dernières années, le nombre de porcs a chuté de 37,1% et de 67% entre 1990 et 2015.
Pour les professionnels du secteur, la production de porc pourrait être un enjeu important pour le pays, dans le but de satisfaire la demande locale et aussi de développer les exportations vers des pays voisins comme la Chine et la Russie.
Pour des questions religieuses, l’industrie du porc au Kazakhstan est une question sensible. Le pays expérimente pléiade de standards halal ; la réduction de la demande pour le porc est principalement due à la diminution de la population russo-chrétienne qui est passée de 6,2 millions à 3,6 millions depuis l’effondrement de l’URSS. Les Kazakhstanais d’origine ne consomment pas de porc et dans un pays où 70% de la population est musulmane, il est difficile de s’engager dans la production de viande porcine.

Source Business France

Mots clés
Voir plus

Articles liés