Le Cochon de Bretagne répond aux attentes du consommateur

Les éleveurs du Cochon de Bretagne sont ouverts aux discussions pour fédérer les différents acteurs de la filière porcine bretonne (éleveurs, groupements, abatteurs, transformateurs, distributeurs) qui ne sont pas encore dans la démarche.

La seule marque et le seul cahier des charges en Bretagne appartenant aux éleveurs

Son fonctionnement donne la possibilité à tous les abattoirs d’acheter les porcs issus de ces élevages. Il s’agit ensuite de formaliser le partenariat avec ces abattoirs et autres transformateurs pour leur permettre l’utilisation du logo, la garantie du cahier des charges et de l’origine (né, élevé et abattu en Bretagne). Plusieurs transformateurs sont devenus partenaires du Cochon de Bretagne dont le plus récent, l’entreprise Guyader Gastronomie qui a rejoint la démarche afin de garantir l’origine des matières premières de son pâté de campagne IGP breton.

cochon-de-bretagne

Dans la conjoncture difficile que traversent les éleveurs de porcs et l’ensemble de la filière, l’heure est au rassemblement et à la simplification des démarches. L’équipe du Cochon de Bretagne est prête à partager avec les organisations professionnelles pour avancer sur les dossiers d’actualités.

Le Cochon de Bretagne, pionnière dès 2000

En 2000, la démarche des éleveurs avait été précurseur en voulant valoriser son métier et en proposant aux distributeurs de mettre en avant l’affichage de l’origine bretonne sur les produits pour rassurer le consommateur. Le Cochon de Bretagne s’appuie sur une expérience de 15 ans et d’un outil permettant de garantir l’origine de la viande et des pratiques d’élevages. De plus, il correspond tout à fait aux attentes du consommateur; l’origine et la proximité géographique sont des critères qui rassurent.

Quelques chiffres :

  • 7 groupements actionnaires de la SAS (Aveltis, Elpor, Porc Armor Evolution, Porelia, Prestor, Seretal et Syproporcs)
  • 430 éleveurs référencés dans une Certification de Conformité Produit 13% de la production bretonne et 8% de la production nationale.
  • Partenaires : Kermené, Bigard, La Lampaulaise de Salaison, Salaisons Debroas, Guyader Gastronomie.
Mots clés
Voir plus

Articles liés