Quantifier le coût de production marginal des volumes de lait supplémentaires

Depuis 2007, le prix du lait est devenu très volatil avec des écarts entre deux années successives pouvant aller jusqu’à 60 €/1 000 l. A l’échelle mensuelle, les écarts entre les mois d’une même année peuvent atteindre les 100 €/1 000 l. En fonction des débouchés et de leurs politiques internes, certaines entreprises de collecte offrent la possibilité de produire des volumes supplémentaires avec des modalités de fixation des prix qui leur sont propres. Les éleveurs sont souvent confrontés à la question de l’intérêt de produire ces volumes de lait supplémentaires et du coût de production marginal de ce lait.

L’institut de l’élevage mets à disposition un document proposant une méthode de réflexion en 4 étapes. A partir d’une analyse de la situation initiale de l’atelier laitier et d’une identification de différents leviers liés à l’alimentation ou à la conduite du troupeau, cette démarche permet de quantifier les impacts techniques et économiques (coût de production marginal) de différentes stratégies de production laitière dans ce contexte de volatilité.

Le document PDF est disponible sur le site idele.fr

Mots clés
Voir plus

Articles liés